Ne te retourne pas

Publié le par Absolutvero

Jeanne, auteur de biographie, souhaite s'essayer à l'exercice du roman, mais se heurte au refus de son patron. Au même moment, sa vie de famille va basculer, elle, sombrant dans la paranoia et la folie...

 

Deux femmes en une ?

 

Réunissant 2 comédiennes françaises des plus charismatiques, Marina De Van nous offre un premier long métrage des plus séduisants sur le papier, mais qui laisse un peu perplexe... En effet, « Ne te retourne pas » présente la descente aux enfers d'une femme, mère de famille, qui sombre petit à petit dans une dépression, et une incompréhension de son entourage, qui la pose à l'enfermement. Doucement, la tension monte pour savoir pourquoi Jeanne (interprétée par Sophie Marceau) a la moitié du visage qui se déforme, laissant apparaître les traits de Monica Bellucci...

 

Malheureusement, ce dédoublement arrive dès les premières minutes du film, ne laissant pas le spectateur se familiariser avec ce personnage qui aurait pu devenir attachant, et dont on se sent tout de suite étranger. Erreur de débutante peut être également pour un final qui dévoile pourquoi cette folie, pourquoi cette dualité entre ces 2 femmes, laissant une explication beaucoup trop rationnelle à son histoire, et faisant ainsi tomber l'éventualité d'une origine mystique...

 

Mise à part un casting attrayant, Marina De Van n'aura pas réussi son premier tour de main, cette fois-ci sans François Ozon (dont elle fut la colaboratrice)...


Sortie le 3 juin 2009

 

 

Publié dans Cinéma

Commenter cet article