SCOOP

Publié le par Vero

Photo filmJoe Strombel, un journaliste d’investigation, meurt en emportant avec lui un terrible secret : le nom du « tueur de tarots », qui sévit à Londres depuis quelques temps. Un jour, son fantôme apparaît à une jeune journaliste américaine, de passage à Londres, lors d’un tour de magie fait par Splendini (Woody Allen). Elle va alors décider de résoudre cette enquête avec l’aide du magicien…



Une comédie 100% Woody

Après le magnifique Match Point, Woody Allen retourne à Londres pour tenter de réitérer son succès de l’an passé, mais cette fois-ci dans un autre registre, celui de la comédie. Malgré une trame d’enquête policière, Scoop est résolument une comédie burlesque. A l’origine de la plupart des situations comiques, qui sont souvent des gags, se trouvent Woody Allen, un Woody Allen sur-vitaminé et toujours aussi névrosé ! Il interprète un magicien miteux, au débit de paroles toujours aussi impressionnant. De scène en scène, il erre en ne se prenant jamais au sérieux, et se moquant des conventions. Jouant de ses traits de caractère les plus caricaturaux, on se demande où se situe la frontière entre fiction et autobiographie.

Côté intrigue, Scarlett Johansson donne la réplique à Hugh Jackman, dont la plastique et le charme ne laissera aucune spectatrice indifférente. Face à cet homme d’affaires séduisant, on retrouve Scarlett Johansson, qui incarne une jeune femme fleur bleue, spontanée et touchante. Malgré sa beauté naturelle, on a du mal à croire que son personnage arrive à séduire le beau Peter (Hugh Jackman), tant elle fait preuve de maladresse et de gaucherie.

Avec Scoop, Woody Allen signe une belle comédie, loin de l’excellent Match Point, mais honnête et plaisante. Le rire est au rendez-vous, et on sort de salles léger.

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article