Attention au nouvel hebdo venue d'Italie, vous risquez de succomber

Publié le par Absolutvero

Encore un nouvel arrivant dans les kiosques... Qu'est ce qui peut pousser une maison d'édition à vouloir nous gaver un énième féminin ? Alors que le marché de la presse est soit-disant en perte de vitesse, voir en danger, pourquoi ce géant italien choisit ce moment-là pour tenter de conquérir le marche de la presse féminine française avec Grazia ?

 

Sous ses allures d'énième magazine people, Grazia se révèle être un magazine féminin d'actu, pouvant rivaliser avec l'actuel indétrônable hebdomadaire français féminin, bible de toutes les femmes depuis plus de 60 ans.

La couverture de celui-ci le dessert largement, tout autant que sa campagne de publicité (télé + affichage – qui d'ailleurs était incompréhensible : femme sur fond blanc en tenue oranger). Et pourtant en lisant attentivement ces 178 pages, Grazia se révèle très intéressant et qualitatif. On est d'ailleurs agréablement surpris par la qualité de son contenu et de son rédactionnel.

Loin d'un people à dominante rose fluo, comme annoncé dans leur spot pub, le côté people du magazine est traité sous forme d'article-reportage sur la célébrité en question, ou bien en analyse modeuse de l'actrice ou top model, et non en un pugilat de sa dernière sortie en ville. Les journalistes et chroniqueurs ont été triés sur le volet, et on note notamment, avec plaisir, la participation de Patrick Eudeline pour les pages musicales.

 

Le temps nous dira s'ils avaient raison de se lancer à cette période, où la presse tire la langue. En tout cas, ils viennent de gagner une lectrice. Je suis conquise !

http://www.grazia.fr/
 

Publié dans En apparté

Commenter cet article