Surveillance

Publié le par Vero

Des meurtres sanglants ont lieu dans la région. Après l'assassinat d'un policier, d'une famille entière et d'un jeune junkie, deux agents du FBI vont  mener l'enquête au sein d'un poste de police où les 3 témoins de la scène sont en garde à vue.

Après le père, je demande la fille et la petite fille !

Pour ce nouvel opus, la fille de David Lynch est bien la fille de son père. Elle a hérité de lui le gout pour la tension, l'horreur et la terreur. Même si on n'est pas encore au niveau de papa, on sent qu'elle a tout a fait compris comment tenir ses spectateurs en haleine, tout en voulant les surprendre à la fin.

Surveillance est un film angoissant de part son scenario, et ses interrogatoires interminables de sadisme, que par ses mouvements de caméra et plans floutés, tentant de recréer la vision du tueur à travers son masque. A cela il faut ajouter la tension crée par la petite fille, présente tout au long du film, et à qui on voudrait qu'il n'arrive rien...

 

Il faut d’ailleurs ajouter que le casting de chaque personnage est excellent, et que chaque personnage, principal ou secondaire, a tout autant de corps, et d’importance.

Là, où elle sème le doute en nous, c'est aussi par les ellipses qu'elle fait, notamment sur les 2 flics ripoux, qui s'amusent à tirer sur les roues des voitures, provoquant des accidents, et qui prennent un malin plaisir à leur mettre des amendes... Au delà du sentiment de dégoût pour les 2 personnages, on se dit bien que par là le côté revendicateur de la réalisatrice n'y est pas pour rien.

Même s'il est possible de deviner la fin de ce thriller, quelques minutes avant le générique, il reste un film intéressant, d'une certaine finesse malgré sa violence. On l'accorde facilement, après ce visionnage, vous n'aurez peut-être plus envie de partir aux Etats-Unis !

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lolo 04/08/2008 14:51

Et ben ! Moi je n'ai rien vu venir jusqu'au dénouement... Enfin j'ai commencé à avoir quelques doutes lors de la virée finale en voiture, comme tout le monde je pense... Bon sinon, j'ai vu ce film le même jour que Wall-E... Très sympa cette gigantesque tuerie sans aucune morale après une petite histoire d'amour entre robots munis d'une conscience... :-)