Toi et Moi

Publié le par Vero

De Julie Lopes-Curval

 Avec Marion Cotillard, Julie Depardieu, Jonathan Zaccaï

 Ariane est rédactrice pour la revue « Toi et Moi », un magazine de romans-photos. Elle a un fiancé qui la prend pour une idiote, lui promettant monts et merveilles, une sœur violoncelliste frustrée, un beau-frère charmant qui n’arrive pas à combler sa femme et une tante très inquiète (Chantal Lauby). A ce petit monde vient se greffer un ouvrier de chantier espagnol des plus charmants. Secouez bien : vous avez la recette idéale pour un vaudeville frais et divertissant.

 C’est quand le bonheur ?

 Quelle drôle d’idée : faire un film sur les romans-photos, ce phénomène de société des années 60, qui faisait rêver les lectrices. Il faut dire que le « revival » des années 70 que nous subissons en ce moment n’y est certainement pas pour rien. Mais ici, le roman-photo n’apparaît que comme prétexte pour aborder les tristes vies de nos deux héroïnes (Julie Depardieu et Marion Cottillard). On comprend aisément qu’un film sous forme de roman-photo serait assez lourd à digérer, mais le concept aurait pu être poussé plus loin. Ici, aucune bulle n’apparaît pour nous faire voir ce à quoi pensent les personnages, seulement une voix off. En comparaison, dans « Foon », les arrêts sur image reprenant la thématique du roman-photo et des photos d’une célèbre marque de boisson à bulles américaine avaient une autre allure. Pourquoi s’être bridé dans « Toi et Moi » ?

 Les personnages sont des caricatures, facilement identifiables, comme le sont celles du roman qu’écrit Ariane. Tout est grossi, les gentils sont super gentils, voire cuculs, les méchants sont vraiment des salauds, etc. Dans cette vision en noir et blanc de la vie, Julie Depardieu, éternelle romantique, essaie de mettre un peu de couleur. Pourtant, on regrette encore une fois qu’elle soit utilisée comme la pauvre gourde qui se fait avoir. Elle est pourtant belle, sexy, tout en apportant douceur et fragilité… Marion Cotillard, elle, est tout à fait surprenante en jeune femme effacée, type de personnage que l’on a peu l’habitude de la voir interpréter.

 En résumé, c’est une comédie gentillette, qui permet de se vider l’esprit pendant 1 h 30 ; toutefois, n’attendez pas de voir là une œuvre cinématographique… c’est juste plaisant.

Publié dans Cinéma

Commenter cet article