Walk the line

Publié le par Vero

    De James Mangold

 Avec Joaquin Phoenix , Reese Witherspoon, Ginnifer Goodwin

  “Hello, my name is Johnny Cash”

 C’est avec une voix grave et chaude que Johnny Cash se présentait, poliment, quand il entrait sur scène, comme le ferait un garçon de bonne famille. Là seulement s’arrête la comparaison avec un enfant de chœur. Johnny Cash s’habillait de noir pour monter sur scène et était connu pour son penchant pour l’alcool et la drogue. Bienvenue dans la vie de Johnny Cash, le bad boy de l’Arkansas.

 Il est vrai que pour un public de néophytes, le nom de Johnny Cash n’évoque pas grand chose, et pourtant il est un mythe de la culture américaine.

 Enfance difficile, environnement familial difficile. Signature du premier contrat, tournées avec Jerry Lee Lewis, Roy Orbinson ou Elvis Presley,... Puis la rencontre avec June Carter, une chanteuse de country pétillante. Histoire d’amour, mais surtout une grande affection pour ces 2 roadies incompris. Dépendance à la drogue et l’alcool pour lui. Et un retour au devant de la scène grâce au mythique concert donné dans la prison de Folstom.

 Tout l’intérêt du film réside en 2 choses : l’histoire même de cet homme et la musique ! On sort de salle en fredonnant "Walk the line", conquis par l’énergie de cet homme, magnifiquement interprété par Joaquim Phoenix. Reese Witherspoon et lui ont d’ailleurs le mérite d’avoir interprété toutes les chansons ; ici, pas de play-back.

 

 C’est une belle histoire, une aventure d’un jeune homme qui croyait en lui et qui a tout fait pour y arriver. Une très belle bande originale. Qui ne connaissait pas Johnny Cash, aimera Johnny Cash.

 Site officiel de Johnny Cash : http://www.johnnycash.com/

 Site officiel du film : http://www.walktheline-lefilm.com/

 

   

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sam 20/02/2006 10:25

Dommage, moi c'est cette destruction qui m'intéressait. ;)Celle que l'on peut voir dans le film sur Jim Morrisson (!) et dans celui sur Ray Charles (!). Enfin, c'est surtout en fait un peu plus de profondeur que je recherchais, sans tomber non plus dans la décadence... Ses positions politiques ont été très importantes pour sa créations. Dommage que dans le politiquement correct, on joue au director's cut. J'aurai davantage voulu voir ses discussions avec Elvis ou Jerry Lee Lewis.Imaginons que l'on fasse un film sur Iggy Pop sans parler de drogue, de côté sombre, de nuits passées dans le guetto. Les Stones, c'est pareil. Ca serait occulter le fait que Jagger faisait des partouses avec Bowie ... Par exemple, ok Ray Charles était un génie drogué, mais ses relations étranges avec les femmes (tout comme Mohammed Ali) montre qu'il est finalement très humain, car très salaud.Dommage également que le film s'arrête au milieu de sa vie. Mes deux chansons préférées ne sont pas passées. Snif. Mais même si j'ai préféré "Ray", ça reste un grand film, c'est sûr!  Je suis heureux qu'on rende enfin hommage à un mec que mon père me colle dans les oreilles depuis que je suis gosse. Argl.Et oui, il mérite l'Oscar en tant qu'acteur (non en tant que film) car il est très ressemblant. Surtout au niveau de la voix.

Sam 16/02/2006 16:35

Un rôle à Oscar, assurement ... Les US adore les personnages historiques.Dommage que le film fassa rapidement l'impasse sur ses positions politiques et sa maladie. Il parait également qu'il a tourné un film tendancieux ... En tout cas, Cash mérite (enfin) la reconnaissance

Vero 17/02/2006 09:19

le but du jeu c'est de montrer un rebel incompris qui s'en est sorti parce qu'il le voulait. C'est une belle histoire, c'est américain... ils n'allaient pas montrer tous ses vices!

Fetard 16/02/2006 00:23

Je ne connaissais pas les talents de chanteur de Joaquim Phoenix, je demande à voir (enfin à entendre plutot!)

Vero 16/02/2006 00:54

Il est impressionnant! Et Reese Witherspoon aussi... c'es un tres bon moment .