Sweeney Todd

Publié le par Vero

  De Tim Burton
Avec Johnny Depp, Helena Bonham Carter, Alan Rickman


 
Sortie le 23 janvier 2008


 
Benjamin Barker était un heureux barbier, mari et père dans le Londres du XIXe siècle. Le bonheur suscitant souvent des envieux, il fut envoyé 15 ans en prison par le juge Turpin qui convoitait sa jeune épouse. De retour à Londres, rien ne l’obsède plus que la vengeance, et adoptera le nom de Sweeney Todd…

 
Le film commence par un gros plan sur le trajet du sang, dégoulinant sur des rouages mécaniques ne laissant rien supposé d’attendrissant (ce qui est plutôt logique pour un film de Tim Burton). Pourtant après ce générique alléchant, la première scène du film commence par une chansonnette à faire grincer les dents du jury de « la Nouvelle Star ». Non pas que les acteurs n’aient pas travaillé leurs voix, mais on ne peut être qu’atterré par la pauvreté des paroles, et le minimalisme de la recherche de mélodicité. De toute évidence, les scénaristes ont eu envie de passer rapidement à l’action ; le passé de Benjamin Barker n’étant apparemment pas si important et la vengeance évidente.

 
Vont s’en suivre de longs monologues chantés par Mme Lovett (Helena Bonham Carter), l’aubergiste miteuse qui fabrique des tartes immangeables, Anthony, le jeune pirate qui s’éprend de Johanna, la fille de Barker retenue prisonnière par le méchant juge Turpin, et de nombreux autres personnages…insupportable.

 
Enfin les scènes de meurtre arrivent, sans grande surprise, et s’enchainent dans une valse à 3 temps terriblement ennuyeuse. Les morts sont rapidement recyclés en tarte, et nos deux personnages trouvent leurs comptes dans ce ballet macabres. Pas d’ironie, pas de cynismes, rien que de la froideur et quelques rires face à la vitesse à laquelle les personnages défilent sur la chaise du barbier…

 
En quelques mots, un opus Burtonnien très décevant.

En espérant que l’adaptation de son histoire de l’oyster boy arrive bientôt sur nos écrans.

 

Publié dans Cinéma

Commenter cet article

Gilles Penso 15/05/2008 18:56

Jez te trouve sévère avec SWEENEY TODD. Le spectacle m'a emballé, mais c'esty vraiment une affaire de goût, surtout quand il s'agit d'une personnalité aussi forte que Tim Burton. Bravo pour ton site.

Vero 25/05/2008 23:55



Bonjour Gilles,
Je te remercie pour ton commentaire. Je sais que je n'ai pas été tendre avec ce film, et pourtant fan de Tim Burton... mais parfois il faut reconnaitre que meme un grand monsieur du cinema peut
s'egarer dans une histoire qui ne lui appartient pas, et dont il n'a pas l'entiere maitrise.
(en tout cas, merci pour le commentaire sur le site!)
A bientot,
v