Sound of the week : Editors

Publié le par vero

editors-an-end-has-a-start.jpgIl y a de ces groupes qu'on découvre parce qu'ils font partie du top 10 des meilleurs albums de l'année selon les inrocks, toutes catégories confondues, et Editors était second, derrière Arcade Fire en 2006...

Groupe anglais emmené par Tom Smith, chanteur à la voix au combien reconnaissable et sensuelle, tant elle est grave, voire caverneuse, Editors fait partie de ces groupes qui rappellent la new wave des années 70-80, tout en cultivant une atmosphère très sombre. 

Une batterie syncopée, très présente, une basse omniprésente, et une voix grave et puissante, complètement obsedante, voilà la magie que propose Editors (et non THE Editors, merci pour eux). 

Sur certains aspects, certains critiques les comparent à des groupes new wave comme Joy Division, ou encore aux plus actuels Interpol, mais ne nous arrêtons pas là, afin de ne pas réduire cet excellent groupe a une pale réédition...

Leurs paroles sont profondes (ca change de beaucoup de groupes en ce moment, où l'insouciance yéyé semble revenir à la mode), un son recherché et juste, le tout emmené avec une grande modestie par un chanteur ne cherchant à être charismatique...

Ce que l'on pourrait leur reprocher, c'est leur approche artistique de leurs clips, qui misent à part Sparks et Munich, non pas grand chose d'intéressant...

A découvrir absolument : The back room, premier album, grandement récompensé et applaudi par la critique, qui recele de fabuleux bijoux, comme : Munich, Lights, Open your arms, All sparks, Blood, Bullets, et le magnifique Camera.

Et le second album, An end has a start, moins sombre, mais très bon également, dont le chanteur Tom Smith décrit comme cela :  "Alors que The Back Room grouillait d'angoisses cluastrophobique et d'une immense froideur, An End Has A Start est plus tourné vers le pouvoir de la redemption et le besoin qu'ont les hommes a s'entourer d'amis et famille face à la mort.  Les paroles de l'album sont etroitement lié aux événements de l'année passée...La présence de la mort dans notre album n'est pas là pour ajouter une connotation musicale à notre environnement mais elle était là pendant toute l'écriture de celui ci. Elle m'a touché, a touché mes amis de manière différente. Réalisé que tout a une fin est important, et je pense que l'on a essayé d'en faire quelque chose de glorieux et tonique autant que quelque chose d'effrayant."

Site officiel : http://www.editorsofficial.com/
My space : http://www.myspace.com/editorsmusic

Petit bonus : les paroles de Camera

Keep close to me now,
I'll be your guide.
Once we have black hearts,
then love dies.

Look at us through the lens of a camera,
does it remove all of our pain?
If we run they'll look in the back room,
where we hide all of our feelings.

I'll just close my eyes as you walk out.

Publié dans Musique

Commenter cet article