Harry, je suis ton père !

Publié le par Vero

Pour cause d'utilisation de la magie devant des moldus, Harry risque l'expulsion de Pudlard alors qu'il allait entré en 5e année. Il sera jugé par le Ministre de la Magie Cornelius Fudge et son conseil, qui a tout a gagné de cette expulsion, souhaitant arrêter les récits d'Harry sur le retour de Voldemort, seigneur des Ténèbres, et ainsi apaiser les esprits de ses concitoyens. Grace à l'aide du sage Dumbledore, Harry intégrera Pudlard, mais non sans accusations et moqueries de ses camarades qui le tiennent responsable de la mort de Cédric... 

harry-potter-ordre-du-phoenix.jpg

 










Du coté obscur, tomber tu ne dois pas...

Encore plus seul que jamais, Harry Potter commence son année scolaire à Pudlard sous de sombres augures : montré du doigt par tous, traité de menteur, d'assassin, Harry Potter se pense seul, incompris et cherche à s'isoler. La nuit, rongé par les mêmes cauchemars, qui lui rappellent la mort de Cédric par Voldemort, il a des visions, prophétie d’un futur proche et noir. 
Heureusement, il trouve refuge auprès de ses 2 fidèles compagnons : Hermione et Ron, ainsi que sa famille, mais surtout auprès de Sirius, son seul parent toujours en vie.

Face à l'immobilisme de Dumbledore et à l'arrivée de Dolorès Ombrage (une professeur diabolique qui prend le pouvoir de l’école), Harry décide, fort de son expérience de combat contre Voldemort, de préparer ses camarades au maniement de la baguette. Il n'est plus seul, mais devient le leader de la relève de l'ancien Ordre du Phoenix, ordre initialement crée par son père pour contrer Voldemort.

Dans ce nouvel opus des aventures du gentil sorcier, tout devient politique. En même temps que notre héros grandit, il se rend compte des perversions et des luttes que peut entrainer la recherche du pouvoir. Les gentils sorciers sont renversés, la tranquillité de cette belle école est perturbée, engendrant des tensions indéniables entre les élèves. Le temps n'est plus à l'attentisme mais à l'action.

Pendant les entrainements au combat, le nouveau réalisateur a bien compris l’intérêt que le corps musclé de notre héros présente ! Sous estimant peut être les conséquences sur le public féminin de la vision de celui-ci, mais aussi celui du baiser entre Harry et Cho Chang!

Anecdote hilarante : lorsqu'Harry raconte son baiser à ses amis, il le décrit comme "mouillé", comme dans Rain Man... intention de l'auteur ou trait d'humour des scénaristes et traducteurs...?! Le mystère reste entier!

Dans cet épisode, les comparaisons avec des chefs d’œuvre des films d’aventure n’en finissent pas : Frôlant parfois les clichés « starwarsien », notamment lors du combat entre Voldemort et Dumbledore, sorte de DarkVador contre Obi Won, ou lors de la tentative de Voldemort de possession de l'esprit d'Harry, et parfois frôlant la parodie de la communauté de l'anneau, remplacée ici par l'Ordre du Phoenix. Le scenario n'excelle pas par son originalité, mais on reconnait tout de même que malgré ces maladresses la vie de ce héros orphelin nous fascine toujours.

harry-potter-bisou.jpg

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laurent 18/07/2007 19:40

Bouh encore une déception cinématographique cette semaine ! J'avais bien aimé le précédent film pour son côté très sombre et un peu plus adulte mais alors la je me suis limite ennuyé par moment ! :(Je n'ai pas lu les bouquins donc je ne sais pas si le film reflète bien ce 5ème tome ou pas mais il n'y a bien que la fin (quand même un peu émouvante mais sans plus) qui m'ait sorti de ma torpeur ! En tout cas, je le prend comme un épisode de transition... La suite devrait être meilleure j'espere !