ET TOI, T’ES SUR QUI ?

Publié le par Vero

et-toi-tes-sur-qui-pt.jpgDe Lola Doillon

Avec Lucie Desclozeaux, Christa Theret, Gaël Tavares, ...

 

Sortie le : 13 Juin 2007

 

 

Elodie et Julie sont deux adolescentes de 15 ans, en plein questionnement sur leurs vies amoureuses. L’été approche, et elles ne veulent pas rentrer au lycée sans être des femmes. Elles décident donc de ‘le faire’ avant l’été…

 

Tous les garçons et les filles de mon âge

 

L’une des préoccupations des adolescents a toujours été leurs amours, et dans ce film, sorte de teen movie à la française, Elodie et Julie n’échappe pas à la règle. Meilleures copines, elles vont se lancer le défi de faire l’amour avant les vacances d’été, le problème est que toutes deux sont célibataires. Elodie est secrètement amoureuse d’un beau gosse de 17 ans qui ne la remarque pas, Julie, petite gothique, ne s’intéresse à personne…la tâche semble difficile !

 

Malgré un casting amateur, « Et toi, t’es sur qui » a la fraîcheur des films d’ado sans jamais tomber dans la mièvrerie et les clichés (il est très loin des American Pie et compagnie). Les dialogues sont soignés, jamais récités, et le naturel des acteurs est bluffant. Malgré un sujet certes banal et déjà revisité, Lola Doillon nous dépeint de manière très authentique le quotidien des adolescents d’aujourd’hui, sans jamais les juger. Une très belle performance pour la jeune réalisatrice, dont c’est le premier long métrage.

 

« Et toi, t’es sur qui ? » est une comédie sur l’univers adolescent légère et fraîche comme il est rare d’en voir dans le paysage cinématographique français, alors profitons en !

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Epikt 22/06/2007 21:21

Oui oui, c'est bien ce que je disais, ce film est sauvé par ses clichés ! :DC'est rare de voir des clichés utilisés de manière à rendre un film réaliste et crédible (que ce soit volontaire ou non de la par de la réalisatrice). Durant la projection, ma première réaction a été "putain c'est con un ado", puis "en plus j'étais comme ça à 13 ans" ! (voui, ça fait mal !)Dommage que la mise en scène suive pas - j'avais pourtant bien aimé la première scène, un plan séquence qui par de la porte d'une des filles et les accompagne durant toute leur monté de l'escalier.E.PS : 'Control' manque quand même d'une vrai dimention narrative. On est emporté parce que c'est Joy Division (et que l'acteur principal est excellent), mais pas pour le reste.Mais c'est beau (Corbijn mon héros !)

Vero 12/07/2007 11:49

Et pourtant Lola Doillon a profité de toute l'experience cinematographique de son compagnon...Cedric Kaplish !

Epikt 20/06/2007 19:04

J'ai vu ce film un peu par hasard je dois dire, et je sais pas trop quoi en penser.Il souffre de la plupart des défauts des "films français" d'aujourd'hui, à savoir une mise en scène horriblement plan-plan, un directeur de la photo aux abonnés absents,... en gros une propension à simplemeent illustrer une histoire (pour le coup sans intérêt) sans vraiment s'en donner les moyens.Pour le reste, tu parles d'absence de cliché, et j'en suis pas tout à fait sûr. Mais justement c'est à mon sens l'ambiguité du film sur ce point qui le sauve du désastre. A savoir que si les ados sont des stéréotypes (pseudo-gothique rebelle, puceau qui se fait passer pour un tombeur, le bogoss skateur,...) c'est justement qu'ils se raccrochent désespérément à ses modèles basiques d'identité à une période de leur vie où ils sont en questionnement. Ils se raccrochent alors à des formules toutes faites, prédigérées - et, chose que ne montre pas vraiment le film, en changent constemment dans une démarche de tatonnement. L'utilisation de stéréotypes rend le film malheureusement très réel !Ainsi les dialogues du film, qu'on dirait écrits par un skyblogeur (cf d'ailleurs les nombreuses séances MSN ^^) au summum de son inspiration, dans toute leur inanité résonnent bien bizarrement - catalogue de clichés, de facilités, d'esbrouffe prépubère,... ah ! il est loin le temps où j'avais douze ans et je me prenais pour Marlon Brando ! Bon, ça en fait pas forcément un bon film, mais bon, on fait avec ce qu'on a !E. =^..^=

Vero 22/06/2007 15:26

Bonjour, Oui effectivement tous ces adolescents sont des clichés, mais ne penses tu pas que l'on est tous à cet âge en recherche d'identité. La preuve : tu admirais Marlon Brando ; surement pour son allure désinvolte, son blouson de cuir et sa bouche parfaitement dessinée... on a tous besoin de modèles ou repères pour se construire, les personnages de "Et toi,..." ont les leurs.Quant au dialogue, je les trouve vrais... il n'y a rien de plus désagréable que des dialogues d'adultes dans des bouches de gamins. Ca enleve pour moi toute la credibilité du discours que le réalisateur aurait voulu leur imposer.Enfin, comme je le dis, ce n'est pas le film de l'année (ce sera Control !!!), mais ce fut pour moi un moment de détente agréable, et pas si éloignée de la réalité que ca...

Loic 15/06/2007 13:29

En effet j'ai entendu parler de ce film dont les acteurs sont des jeunes ordinaires :)Aurai je le temps de trouve run tit moment pour le voir , là et la question ...

Vero 18/06/2007 14:49

pour un moment de detente je te le conseille, c'est bien plus sympa que les pirates... article a venir !!

eugénie 14/06/2007 17:59

bonjour !p'tit tour des blogs de passionnés de culture à lyon pour vous donner une info qui pourrait vous intéresser : un nouveau portail sur l'actu culturelle lyonnaise vient d'être mis en ligne : www.culture.lyon.fractu des concerts et spectacles, vidéos, agenda des événements, présentation des lieux culturels à lyon et proche de lyon, guide des formations artistiques, bons plans, espaces pro, annuaire des asso de pratique en amteur, plan interactif de la culture...Faites tourner !MerciEugénie Amoulé-Desolme

Vero 22/06/2007 15:27

merci pour le post !